Украина +38 095 007 73 57
Россия +7 916 968 03 00
e-mail: vbalayan@mail.ru
e-mail: tvdocfilm@gmail.com
Recevez La Lettre de France CultureInscrivez-vous Cherchez sur France Culture : Rechercher Informati

http://www.franceculture.fr/2016-01-13-who-is-mister-putin

 Accueil

"Who is Mister Putin ?" 

Vladimir Poutine se serait enrichi au début des années 90 grâce aux mafias russe, mais aussi colombienne et japonaise. Cette affirmation de deux journalistes indépendants d'investigation fait recette sur la toile. Nous avons pu joindre l'un d'entre eux, qui évoque aussi des conséquences en France.

 

Le film de Valeri Balaian est intitulé "Who is Mister Putin ?", qui est monsieur Poutine ? Sorti fin décembre dernier sur internet, il a déjà été visionné 1 million et demi de fois. Basé sur l'enquête de deux journalistes indépendants russes, Vladimir Ivanidze et Anastasia Kirilenko*, il s'intéresse à l'enrichissement personnel du président russe quand il était en poste à la mairie de Saint-Pétersbourg. Poutine est alors responsable des affaires extérieures de la ville. Un enrichissement qui aurait pu se faire grâce à l'aide de la mafia russe, mais aussi colombienne et japonaise.

 

Bruno Cadène a pu joindre Vladimir Ivanidze, l'un des journalistes à l'origine de cette enquête. Pour lui, "Poutine et son entourage sont corrompus et il y a des preuves". Le film montre qu'une fois, au début des années 2000, ses affaires ont été saisies par la justice. Mais cela n'a rien donné, étouffé pour raisons politiques affirme Vladimir Ivanidze :

 

Le Kremlin n'a pas officiellement réagi à ce film, mais a cherché à minimiser ces révélations selon Vladimir Ivanidze. Révélations tardives car "personne ne veut ou n'est capable de comprendre clairement. C'est beaucoup plus compliqué qu'une bande de bandits".

 

Des liens avec les élites françaises

 

Dans l'entretien qu'il a accordé à Bruno Cadène, le journaliste indépendant évoque également de solides appuis politiques français pour Vladimir Poutine et son entourage. Avec des très proches ou des mafieux russes installés en France souligne Vladimir Ivanidze :

 

Une précédente vidéo décrivait d'ailleurs le système d'échange de matériaux stratégiques contre de la nourriture établi par Vladimir Poutine pour nourrir Saint-Pétersbourg affamée. Mais la nourriture européenne n'aurait jamais été reçue, et l’argent détourné aurait permis des acquisitions immobilières à l’étranger, dont une résidence à Biarritz.

 

* Anastasia Kirilenko, journaliste à Radio Svoboda, radio en langue russe de Radio Free Europ

Eric Chaverou

Thème(s) : InformationPolitiquemafiaRussieVladimir Poutine

9 commentaires

Portrait de AnonymeKievAvecPoutine16.01.2016

Je connais ces pauvres idiots, Radio Svoboda, bande des debils payés par ricains, avec son vidéo sans preuves comme d'habitude. Poutine est l'homme d'honneur. C'est dommage qu'on doive regarger ces vidéos sur un tel site respecté comme Franceculture

Eva, Ukraine

Portrait de AnonymeOxy15.01.2016

Je ne sais si le président Poutine est plus corrompu que nos dirigeants par contre les sources de ces informations sont sont plus que douteuses: Radio free Europe.on ne connaît que trop l ideologie que défend cette officine.Par pitié,respectez vos auditeurs en ne leur servant pas de la propagande de bas étage.

Portrait de AnonymeAlain14.01.2016

On est pris dans une jungle d'infos/désinfos qui ne peuvent que provoquer une certaine méfiance par réaction, par souci de rester sain d'esprit.
Il ne s'agît pas de tout mettre en doute mais un amateur qui veut s'informer ne peut donner crédit à tout ce qui sort sans un minimum de prise de distance.
Je n'ai aucun mal a imaginer que le doute manifesté par certains européens "enfants gâtés" de la planète, succite l'agacement de la part de ceux qui ressentent l'urgence d'être entendu. Ce sont toujours les plus démunis qui doivent faire preuve de patience. Ca semble injuste mais il me semble que c'est la règle.

Portrait de AnonymeLe Petite Dorrit14.01.2016

Comme trop souvent, France-cul en auxiliaire de l'oligarchie mondialiste et de la politique américaine... bien sûr Poutine est très méchant, tandis que le gentil Obama (forcément gentil...), il pleure et il offre la sécu à tous les américains... il fut un temps où sur France-cul il y avait des journalistes un peu moins ignares et moins hébétés... Hé-bien on est quelques-uns à penser que Poutine, avec tous ses défauts, aime son peuple et défend sa culture, tandis qu'Obama qui est une créature des banques américaines (c'est lui qui a bénéficié du plus gros budget pour se faire élire) déteste l'Amérique traditionnelle et en sape consciencieusement les fondements. Et ne parlons pas de nos nains, en France, au propre et au figuré...

Portrait de AnonymeValery Balayan14.01.2016

Dear journalists, the article admitted blunder. The authorship ofinvestigation, belongs Ivanidze and Kirilenko. But the authorship of the film belongs to the director Valery Balayan (copyright) and that it has financed (property rights). That is me again. Therefore, I advise to replace this phrase. I have a lawyer representing my interests in the EU, be aware. and I beg you, do not make such mistakes in the future.

Portrait de Eric ChaverouEric Chaverou14.01.2016

Hello,

Thanks for your comment but the first words of this article are : "Le film de Valeri Balaian est intitulé".

Since this morning because of a mistake yesterday night.

Best regards

Portrait de Anonymejerome13.01.2016

oh de la corruption chez les politiques et des enrichissements personnels.... sacré affaire hein...

en fait, on parle de pots de vin et de favoritisme , de traffic d'influence....

et on nous dit "on pourrait en parler des heures", "il y a des preuves"

tout ça me semble bien léger de la part de France Culture...

ps: la video juste mise en ligne ne contient pas grand chose et est référencée de bazar complotiste....

Portrait de AnonymeMichail15.01.2016

Si vous aviez regardiez le film qui dure 1h40, vous aurez vu plus que "bazar complotiste". C'est beaucoup plus que des soupçons, c'est des dossiers judiciaires potentiels par millier à faire par la future justice russe. Des preuves accablantes et des témoins sont nombreux et attendent leur heure arriver. Si le silence radio est observé unanimement au sujet du film par les médias en Russie, c'est qu'elles préfèrent ne pas attirer l'attention sur un tel sujet explosif. Quant'aux médias occidentales, elles sont actuellement en période de grand amour avec l'allier russe sur le dossier syrien, donc ce n'est pas le moment.

Portrait de AnonymeAnastasia14.01.2016

Vous inquiétez pas Jérome, ces prochains jours le nouveau projet "Kleptocracy Archive" s'ouvre et vous aurez une opportunité d'étudiez avec une loupe chaque document du filme y compris avec la signature de Poutine - oh dommage, il a signé des parts dans la société off shore qui blanchit de l'argent de la drogue de Columbie. Ou bien prenons le pauvre procureur espagnol qui a établit depuis 2010 que les gangsters arrêtés en Espagne, qui ont ouvert des business avec des amis de Poutine, on des liens avec le gouvernement russe au plus haut niveau. On les a mis sur écoute, vous imaginez? Des tueurs et des dealers en chef communique avec les ministères, la police, les oligarques, un député sur les "affaires" de blanchiment et de nouvelles nominations. Et "le tsar" au sommet. C'est absolument pas grave! Très léger.

Des documents déjà montrés d'ailleurs dans le docu, parfois mieux faut aller chez un ophtalmo).
Et d'ailleurs, l'Europe est lâche. Ou la la, la corruption vous étonne pas. La marie de votre petite ville française blanchit des sous en construisant trop de rond-points, c'est bien ça? Mes compassions.
Est-ce que vous savez qu'est-ce que c'est le bourrage des urnes ou bien la prises de contrôle illégale? Non? D'aller voir un général du KGB (sans mains vides) pour ouvrir un business? Avez vous vu le documents "KGB/FSB et la criminalité organisée")? Et bah on va vous montrer, bonne lecture. Mais en fait non, allez dormir tranquille. Ce docu est pour des russes au premier tour, car quelque chose au delà de rond-points dépasse votre imagination.
Anastasia, Russie

Votre commentaire

votre nom :
votre adresse électronique :
votre commentaire : *

 
< Пред.   След. >
 
© 2008 Персональный сайт Валерия Балаяна